Retrouvez votre Souffle ! La PRĀNA thérapie.

Auteur : Lionel Le Guen - droits réservés. Temps de lecture : 3 mns.

Prana thérapie soin énergétique par le yoga avec Lionel Le Guen
Matisse - 1958

La pratique du yoga porte essentiellement sur le souffle, y compris dans sa dimension posturale.

Et pour les yogis PRĀNA désigne bien plus que la respiration. Ce terme fait référence aussi à l’énergie vitale d’un individu, et encore à l’énergie primordiale de l’univers ! Dans la sagesse yogique, PRĀNA est dans tout ce qui existe.

On retrouve ce concept d’énergie en médecine chinoise par exemple avec le Qi [tchi].

 

La bonne santé chez un individu est là quand l’énergie vitale se maintien en lui, circule librement et est répartie de façon homogène, depuis les organes majeurs jusqu’aux cellules.

Cette approche énergétique est le fondement de l’utilisation thérapeutique du yoga

L’enseignant observe chez l’individu la carence ou les déséquilibres de son énergie vitale. Des symptômes sont parfois déjà apparents dans sa mobilité, sa clarté mentale, ses états émotionnels avec les troubles courants, physiologiques (assimilation digestive, élimination, sommeil ou veille) et psychiques (anxiété, états dépressifs, addictions, phobies, toc, …). Le pranathérapeute observe aussi le niveau d’énergie de la personne à travers son pouls et sa qualité respiratoire.

Si l’observation de l’attitude posturale d’un individu est déterminante, par exemple dans le choix des postures (ĀSANA) à pratiquer, l’approche pranique ou PRĀNA thérapie touche en profondeur les dimensions émotionnelle, psychique et spirituelle du pratiquant.

 

Issue de la médecine traditionnelle indienne

La remise en mouvement et l’équilibrage de l’énergie vitale s’appuient sur la compréhension subtile et intuitive de l’être humain de la médecine ayurvédique.

Cette sagesse millénaire a représenté notre fonctionnement énergétique par différents symboles et concepts. Ils constituent la grille de lecture du yogathérapeute (ou pranathérapeute) lors de son observation de l’état de santé de l’individu.

Plusieurs niveaux de lecture sont mobilisés :

  • PRĀNA VAYU : zones correspondantes aux fonctions et organes majeurs de l’organisme.
  • NADI : canaux d’irrigation de l’énergie vitale
  • CAKRA [tchakra] : points remarquables d’énergie.

Les outils du pranathérapeute sont principalement des techniques respiratoires et la méditation, mais aussi le son, les mudra, les visualisations, et toutes les postures qui contrecarrent les déséquilibres praniques.

En pratiquant sa séance personnalisée régulièrement, l’individu retrouve son niveau d’énergie vitale, sa libre circulation et sa bonne répartition dans l’organisme.

Par ce rééquilibrage pranique, la santé se rétablit et les symptômes disparaissent.


La PRĀNA thérapie est un soin énergétique par le yoga

De fait ce soin s’inscrit dans le cadre d’un accompagnement individuel

Ici l’utilisation des techniques de yoga est bien plus avancée que dans un cours collectif. Cela nécessite de la part de l’enseignant :

  • une formation spécifique
  • de l’expérience
  • une maturité relationnelle pour accueillir respectueusement une personne dans sa demande de santé holistique.

L’énergie vitale se nourrit également de notre mode de vie, notre alimentation, notre relation à nous-même et aux autres. Le pranathérapeute doit aussi savoir conseiller sur ces domaines et orienter la personne vers d’autres disciplines comme :

la naturopathie, la nutrition, les massages, le shiatsu, la psychothérapie, ...

Écrire commentaire

Commentaires: 0